Menu Menu Naviguez

browse

Regards sur Bibracte

Vendredi 15 septembre 2017

Une nouvelle lettre d'information du Grand Site de France Bibracte-Mont Beuvray

Scrollez vers le bas

Septembre 2017

Bibracte EPCC et le Parc naturel régional du Morvan, gestionnaires du label Grand Site de France dont bénéficie le mont Beuvray, ont renforcé leurs engagements vis-à-vis du ministère en charge de l'environnement pour les années 2014-2019.

Le nouveau programme d'actions ambitionne la construction d'un projet de territoire fondé sur la préservation de la qualité paysagère du mont-Beuvray et de ses abords.

Ce choix répond à deux motivations. C'est d'abord le constat que cette qualité est malheureusement mise en péril par la déprise agricole et par l'industrialisation de l'exploitation forestière. C'est aussi la conviction que la question du paysage peut être le dénominateur commun d'une volonté partagée d'assurer pour le territoire un avenir choisi collectivement, en mobilisant tous ses acteurs, notamment ceux de l'agriculture, de la sylviculture et du tourisme.

Une lettre d'information présente les opérations menées depuis 2015 et précise le programme de travail des deux années à venir avec la perspective de devoir soumettre un bilan d'étape et un nouveau projet à six ans au ministère en charge de l'environnement à l'échéance du milieu de l'année 2019.

Parmi les thèmes abordés dans cette publication :

Quels paysages pour les abords du mont Beuvray ?
- Pourquoi parler du paysage ?
- Les quatre enjeux de l'étude paysagère
- Le regard des habitants
- Le rôle des chercheurs dans la concertation
- Vers une gestion commune des abords du Beuvray

Quels rôles et quelles fonctions de l'agriculture dans le paysage ?
- Le diagnostic agricole : résultats
- Comment rendre explicites les fonctions et d'agriculture dans et pour le paysage ?
- S'appuyer sur le diagnostic pour proposer des pistes économiques
 

Télécharger la lettre d'information de septembre 2017 (PDF 4 Mo)
Télécharger la lettre d'information de mars 2015 (PDF 6 Mo)

 

La première étape de mise en oeuvre de ce label a nécessité de s'accorder sur les paysages et leur composition. Un travail a été confié à l'atelier Chazelle pour la réalisation d'un recueil d'éléments de diagnostic paysager, qui a été partagé lors de différents ateliers participatifs courant 2016.

Télécharger le document : Eléments de diagnostic paysager (PDF 8 Mo)