Menu Menu Naviguez

naviguez

De nouvelles ambitions pour le Grand Site

Scrollez vers le bas

Le renouvellement pour six ans du label Grand Site de France, défendu fin 2013, a permis de définir de nouveaux objectifs dont Bibracte partage la mise en œuvre avec le Parc naturel régional du Morvan.

En plus de la poursuite de la gestion du « cœur de site » dont Bibracte a la maîtrise foncière, on a l’ambition d’influer sur le devenir des paysages agraires et forestiers qui entourent le mont Beuvray, au sein d’une « zone-tampon » qui s’étend sur six communes (Glux-en-Glenne, Larochemillay, Poil et Villapourçon en Nièvre ; Saint-Léger-sous-Beuvray et Saint-Prix en Saône-et-Loire). Ces paysages se dégradent en effet très rapidement sous les effets conjugués de la réduction continue de la main d’œuvre dans l’agriculture (qui conduit à abandonner les prairies les plus difficiles à entretenir) et des pratiques ultra-mécanisées  de la sylviculture (qui se traduisent par des coupes à blanc, des conversions de peuplement de feuillus en résineux et des terrassements de grande ampleur). Une attention particulière est accordée au  site classé tout proche du Mont-Préneley / Sources de l’Yonne, avec l’hypothèse aujourd’hui à l’étude d’une fusion des deux sites qui sont parfaitement complémentaires du point de vue de leur intérêt patrimonial, paysager et naturaliste.

Dans le même temps, on espère développer des synergies entre l’économie agricole et l’économie touristique, en développant l’offre (produits locaux, accueil à la ferme) à l’attention des visiteurs de Bibracte et on construit une identité touristique partagée par les acteurs locaux sous la bannière du Morvan des Sommets.

Pour remplir ces objectifs, Bibracte et le Parc du Morvan œuvrent en étroite concertation avec les élus locaux  et les services de l’Etat. Ils se sont également entourés des compétences d’un groupe pluridisciplinaire de chercheurs réunis au sein du laboratoire d’excellence ITEM.