Menu Menu Naviguez

naviguez

Les gens

Lundi 15 octobre 2018

Décès de l’architecte Paul Andreu,

Scrollez vers le bas

 qui avait croisé le chemin de Bibracte

On vient d’apprendre la disparition, le 11 octobre, du grand architecte et ingénieur Paul Andreu, spécialiste des projets XXL : surtout des aéroports, mais aussi l’opéra de Pékin.

Bibracte avait fait appel à lui en 2004 pour élaborer un nouveau concept d’abri pour les chantiers de fouille. Ce fut, en surface, un des projets les plus modestes de la carrière de Paul Andreu, mais un projet qui était aussi un défi par son cahier des charges atypique : il s’agissait de concevoir une structure à la fois réversible (c’est à dire que l’on puisse démonter sans qu’elle laisse de trace, pas même de fondation), extensible et modulable. Pour cela, Paul Andreu conçut avec l’aide de l’atelier d’ingénierie TESS un système de charpente métallique fait de courtes poutres entrecroisées qu’il baptisa "poutres Ming", en référence à la période à laquelle ce type d’assemblage est attesté en Chine. Pour pallier l’absence de fondation, il lesta également l’abri avec des sacs remplis de déblais de fouille.

Un prototype de 850 m2 fut finalement installé sur le chantier de la Pâture du Couvent en 2008. Au printemps 2018, Bibracte a fait de nouveau appel à ses compétences pour concevoir un nouvel abri de plus grande taille reprenant le même principe, pour couvrir le chantier de fouille de la domus PC2. Nous avions eu une longue séance de travail avec lui au printemps, qui avait été l’occasion d’évoquer sa nouvelle passion pour la peinture. Cela aura été un honneur de croiser la trajectoire de ce grand monsieur de l’architecture.

 

Télécharger le document édité par la DRAC Bourgogne-Franche-Comté "Archéologie en Bourgogne n°18 : Vestiges et création culturelle sur l'oppidum de Bibracte"