Retour
Amphore à vin
Photographie
Lien vers votre sélection
Copiez-collez ce lien et envoyez-le par mail
Date de création
2007
Auteurs
Bibracte Antoine Maillier
Licence
CC-BY-NC-ND-4.0
Domaines d'activité
Chantiers de fouille,Objets archéologiques
Thèmes
Transport et échanges,Vie quotidienne et usages

Objets emblématiques du commerce romain, les amphores servent au transport du vin et d’autres produits comme l’huile d’olive et le garum (saumure de poisson) sur de longues distances grâce à leur forme fuselée qui permet de les empiler dans les cales des navires. Ceux-ci, pouvant transporter jusqu’à 10 000 amphores de 25 litres, font la navette entre les "usines d’embouteillage" d’Etrurie, du Latium et de Campanie et les ports gaulois comme Marseille, Fos et Narbonne. Elles sont ensuite transbordées pour remonter les fleuves et être distribuées dans toute la Gaule, comme à Bibracte où elles parviennent par dizaines de milliers !

Oppidum de Bibracte, La Pâture du Couvent

Fouille d’Alfred Haffner, Olivier Schertlein et Félix Fleischer, 1989-91

n° inv. 997.9.4702.111

Musée de Bibracte

Fiche d'identité de la ressource
Datation
1er siècle avant notre ère
Lieu de découverte
Bibracte, La Pâture du Couvent
Lieu de production
Italie romaine
Matériaux
Terre cuite tournée
Catégorie
Vaisselle
A retenir

Objets emblématiques du commerce romain, les amphores servent au transport du vin sur de longues distances grâce à leur forme, qui permet leur empilement dans les cales des navires qui font la navette entre l’Italie romaine et les ports du sud de la Gaule. Elles sont ensuite transbordées pour remonter les fleuves et être distribuées plus au nord, comme à Bibracte où elles parviennent par dizaines de milliers ! (Haut. 107 cm ; diam : 30 cm).

1er siècle avant notre ère.