Retour
Antéfixes
Photographie
Lien vers votre sélection
Copiez-collez ce lien et envoyez-le par mail
Date de création
2003
Auteurs
Bibracte Antoine Maillier
Licence
CC-BY-NC-ND-4.0
Domaines d'activité
Chantiers de fouille,Objets archéologiques
Thèmes
Architecture et édifices,Arts et décors

Sur les bâtiments romains les plus prestigieux, le bas de la toiture est orné d’antéfixes, appliques en terre cuite placés à l’extrémité d’une rangée de tuiles. On en trouve à Bibracte sur les édifices publics de la Pâture du Couvent, qui sont les toutes premières constructions romaines du site. Suivant la tradition étrusque ils représentent souvent des ménades ou des gorgones et possèdent une fonction symbolique de protection, comme les gargouilles médiévales. (H. 90 mm ; l. 70 mm ; ép. 55 mm / H. 120 mm ; l. 90 mm ; ép. 50 mm).

Oppidum de Bibracte, La Pâture du Couvent

Fouille Miklós Szabó, 2002

n° inv. 2002.9.8328.2

Fouille Pierre-Paul Bonenfant, 1992

n° inv. 992.9.1315.105

Musée de Bibracte

Fiche d'identité de la ressource
Datation
2nd moitié du 1er siècle avant notre ère
Lieu de découverte
Bibracte, La Pâture du Couvent
Matériaux
Terre cuite architecturale
Catégorie
Edifice
A retenir

Sur les bâtiments romains les plus prestigieux, le bas de la toiture est orné d’antéfixes, appliques en terre cuite placés à l’extrémité d’une rangée de tuiles. On en trouve à Bibracte sur les édifices publics de la Pâture du Couvent, qui sont les toutes premières constructions romaines du site. Suivant la tradition étrusque ils représentent souvent des ménades ou des gorgones et possèdent une fonction symbolique de protection, comme les gargouilles médiévales. (H. 90 mm ; l. 70 mm ; ép. 55 mm / H. 120 mm ; l. 90 mm ; ép. 50 mm).

Seconde moitié du 1er siècle avant notre ère