Retour
Bustes sculptés
Photographie
Lien vers votre sélection
Copiez-collez ce lien et envoyez-le par mail
Date de création
2000
Auteurs
Bibracte Antoine Maillier
Licence
CC-BY-NC-ND-4.0
Domaines d'activité
Objets archéologiques
Thèmes
Arts et décors,Cultes et pratiques funéraires

Le contexte de découverte contribue au caractère exceptionnel de ce groupe sculpté : les fossés de la phase de fortification la plus monumentale d’un habitat aristocratique occupé du 6e au 1er siècles avant notre ère. La roche rare et dure dont ils sont faits, la métahornblendite, et l’homogénéité de leur style montrent qu’ils font partie d’un même ensemble, peut-être destiné à honorer la mémoire des fondateurs de la lignée qui occupait la forteresse.

Les visages simplistes et les tronc traités à l’économie concourent à l’homogénéité du style, tandis que le buste à la lyre se distingue par les mains tenant l’instrument et par le torque. Les socles débordants, taillés en pointe, indiquent que les sculptures étaient fichées sur un support, peut-être en hauteur. 

Copies

Camp de Saint-Symphorien, Paule, Bretagne

Fouille Claude Le Potier ,1988, et Yves Menez, 1991-1997

Originaux : Service régional de l’Archéologie, Rennes 

Fiche d'identité de la ressource
Datation
2e siècle avant notre ère
Lieu de découverte
Saint-Symphorien (Paule, Côtes-d'Armor)
Matériaux
Granit, rhyolite ou autre roche magmatique
Catégorie
Iconographie
A retenir

Les visages simplistes et les tronc traités à l’économie concourent à l’homogénéité du style, tandis que le buste à la lyre se distingue par les mains tenant l’instrument et par le torque. Les socles débordants, taillés en pointe, indiquent que les sculptures étaient fichées sur un support, peut-être en hauteur. 

Copies. Originaux datés du 2e siècle avant notre ère.