Retour
Compas
Photographie
Lien vers votre sélection
Copiez-collez ce lien et envoyez-le par mail
Date de création
2011
Auteurs
Bibracte Antoine Maillier
Licence
CC-BY-NC-ND-4.0
Domaines d'activité
Chantiers de fouille,Objets archéologiques
Thèmes
Artisanat et industrie,Architecture et édifices

Avec ses deux branches mobiles dont l’écart variable est assuré par un rivet, ce compas nous semble presque contemporain. Connu dès l’antiquité, il sert d’abord à comparer, reporter et mesurer des distances. Il est également le fruit des progrès réalisés dans la fabrication des instruments à tracer les cercles qui ont été utilisés pour concevoir les savants décors curvilignes qui caractérisent l’art celtique à partir du 5e siècle avant notre ère. 

 

L. 18,6 cm ; sect. 5x8 mm ; diam. Tête 2,2 cm ; diam. rivet 8 mm

Oppidum de Bibracte, Le Parc aux Chevaux, voie à l'ouest de la domus PC1

Fouille Anne Flouest, 1995 

n° inv. 995.15.371.1

Musée de Bibracte

Fiche d'identité de la ressource
Datation
1er siècle avant notre ère
Lieu de découverte
Bibracte, Le Parc aux Chevaux PC1
Matériaux
Fer
Catégorie
Outil
A retenir

Avec ses deux branches mobiles dont l’écart variable est assuré par un rivet, ce compas nous semble presque contemporain. Connu dès l’antiquité, il sert d’abord à comparer, reporter et mesurer des distances. Il est également le fruit des progrès réalisés dans la fabrication des instruments à tracer les cercles qui ont été utilisés pour concevoir les savants décors curvilignes qui caractérisent l’art celtique à partir du 5e siècle avant notre ère. (L. 18,6 cm).

1er siècle avant notre ère.