Retour
Graffite "BILLIKK"
Photographie
Lien vers votre sélection
Copiez-collez ce lien et envoyez-le par mail
Date de création
2011
Auteurs
Bibracte Antoine Maillier
Licence
CC-BY-NC-ND-4.0
Domaines d'activité
Chantiers de fouille,Objets archéologiques
Thèmes
Vie quotidienne et usages

De nombreux fragments de vaisselle en terre cuite découverts à Bibracte, comme sur d’autres sites antiques, portent des inscriptions à la pointe sèche permettant à leurs propriétaires de marquer leurs biens. Ces graffites sont donc des prénoms ou des sobriquets gaulois, tels que "le beau" ou "le bon" qui est la traduction de cette inscription BIΛΛIKK – BILLICC(ATOS) figurant sur le bord d’un pot. De fait, ces graffites retranscrivent la langue gauloise à l’aide de l’alphabet grec puis latin à partir de la fin du 1er siècle avant notre ère. (larg. 6,5 cm).

Oppidum de Bibracte, Le Parc aux Chevaux, domus PC1

Fouille de Daniel Paunier, 1994

n° inv. 994.7.5444.1

Musée de Bibracte


 

Fiche d'identité de la ressource
Datation
Fin du 1er siècle avant notre ère
Lieu de découverte
Bibracte, Le Parc aux Chevaux PC1
Matériaux
Terre cuite tournée
Catégorie
Marque et inscription
A retenir

L’inscription d’un prénom sur un bol n’est pas une pratique récente ! De nombreux fragments de vaisselle en terre cuite découverts à Bibracte portent des inscriptions à la pointe sèche permettant à leurs propriétaires de marquer leurs biens. Il s’agit de prénoms ou sobriquets gaulois, tels que "le beau" ou "le bon", qui est la traduction de cette inscription BIΛΛIKK, soit BILLICC(ATOS). De fait, ces graffites retranscrivent la langue gauloise avec l’alphabet grec puis latin à partir de la fin du 1er siècle avant notre ère. (larg. 6,5 cm).

Fin du 1er siècle avant notre ère.