Retour
Évocation de la porterne du Porrey
Photographie
Lien vers votre sélection
Copiez-collez ce lien et envoyez-le par mail
Date de création
2021
Auteurs
Bibracte Antoine Maillier
Licence
CC-BY-NC-ND-4.0
Domaines d'activité
Chantiers de fouille,Musée et expositions
Thèmes
Domaine militaire,Architecture et édifices

La poterne du Porrey, large de seulement 2,5 m, s’ouvrait dans le premier rempart de l’oppidum. Sa condamnation rapide au moment du déplacement de la fortification explique son bon état de conservation. La géométrie de la porte, avec ses deux battants ouvrant vers l’intérieur, peut également être restituée. Il semble qu’il ne s’agissait pas d’un accès à proprement parler mais d’une ouverture sur le front du rempart pour des raisons militaires ou plus simplement pour entretenir ses abords.

Maquette au 1/30 de Stéphane Rogge, L’art du Petit, 2013.

D’après les données de fouille d’Otto Urban et Thomas Pertlwieser, 1998-2002.

Musée de Bibracte

Fiche d'identité de la ressource
Datation
1er siècle avant notre ère
Lieu de découverte
Bibracte, Le Porrey
Catégorie
Edifice
A retenir

La poterne du Porrey, large de seulement 2,5 m, s’ouvrait dans le premier rempart de l’oppidum. Sa condamnation rapide au moment du déplacement de la fortification explique son bon état de conservation. La géométrie de la porte, avec ses deux battants ouvrant vers l’intérieur, peut également être restituée. Il semble qu’il ne s’agissait pas d’un accès à proprement parler mais d’une ouverture sur le front du rempart pour des raisons militaires ou plus simplement pour entretenir ses abords.