Retour
Évocation de l'architecture de bois
Photographie
Lien vers votre sélection
Copiez-collez ce lien et envoyez-le par mail
Date de création
2022
Auteurs
Bibracte Antoine Maillier
Licence
CC-BY-NC-ND-4.0
Domaines d'activité
Chantiers de fouille,Musée et expositions
Thèmes
Architecture et édifices

C’est seulement sous forme carbonisée que peuvent se conserver en place des parties de l’élévation des bâtiments en bois. A ce titre, les incendies qui détruisaient fréquemment les quartiers de Bibcracte sont une aubaine pour les archéologues. On distingue ici un pan de mur effondré sur un sol en terre battue d’une maison. Les poteau verticaux qui formaient l’ossature sont espacé de 90 cm. Le mur lui-même est fait de larges planches clouées à l’horizontale.

Bâtiment incendie à ossature bois

Oppidum de Bibracte, La Côme Chaudron

Fouille de Jean-Paul Guillaumet, 2004

Reconstitution : Musée de Bibracte

Fiche d'identité de la ressource
Datation
1er siècle avant notre ère
Lieu de découverte
Bibracte, La Côme Chaudron
Catégorie
Edifice
A retenir

C’est seulement sous forme carbonisée que peuvent se conserver en place des parties de l’élévation des bâtiments en bois. A ce titre, les incendies qui détruisaient fréquemment les quartiers de Bibcracte sont une aubaine pour les archéologues. On distingue ici un pan de mur effondré sur un sol en terre battue d’une maison. Les poteau verticaux qui formaient l’ossature sont espacé de 90 cm. Le mur lui-même est fait de larges planches clouées à l’horizontale.

1er siècle avant notre ère.