Retour
Evocation de l'oppidum de Villeneuve-St-Germain
Photographie
Lien vers votre sélection
Copiez-collez ce lien et envoyez-le par mail
Date de création
2010
Auteurs
Bibracte Antoine Maillier
Licence
CC-BY-NC-ND-4.0
Domaines d'activité
Musée et expositions
Thèmes
Architecture et édifices,Organisation sociale et politique

La fouille, complétée par les photographies aériennes, montre une disposition singulière, sous la forme de deux fossés en croix qui découpent l’espace interne de l’oppidum en quatre quartiers. Ces fossés étaient accompagnés d’une architecture de bois dont on a proposé plusieurs restitutions. 

Restant sans comparaison, cet aménagement à caractère collectif est difficile à interpréter. L’organisation de chaque quartier est plus habituelle, avec des unités délimitées par des enclos fossoyés et composées d’un bâtiment d’habitation, d’une ou plusieurs annexes et de fosses à caractère domestique ou artisanal.

La densité d’occupation du sol est faible et chaque unité dispose d’un espace relativement vaste. Les artisanats représentés sont variés et sans doute concentrés dans des quartiers spécialisés. Un atelier monétaire est également attesté.

Villeneuve Saint-Germain, Suisse

Un quartier

Fouille de Jean Debord, 1973-1984

Ech. 1/150 (10 cm pour 15 m)

Maquette de Roland Gestin, atelier Studio Gestin, 1996

Fiche d'identité de la ressource
Datation
Fin du 2e - 1er siècle avant notre ère
Lieu de découverte
Villeuneuve Saint-Germain (Aisne)
Catégorie
Edifice
A retenir

Cet oppidum présente découpage insolite de l’espace fortifié : deux fossés en croix découpant l’espace interne en quatre quartiers. L’organisation de chaque quartier est plus habituelle, avec des unités délimitées par des enclos et composées d’un bâtiment d’habitation, d’une ou plusieurs annexes et de fosses à caractère domestique ou artisanal.