Retour
Pavement en briquettes
Photographie
Lien vers votre sélection
Copiez-collez ce lien et envoyez-le par mail
Date de création
2012
Auteurs
Bibracte Antoine Maillier
Licence
CC-BY-NC-ND-4.0
Domaines d'activité
Chantiers de fouille,Musée et expositions
Thèmes
Architecture et édifices,Vie quotidienne et usages

Ce sol en briquettes de terre cuite présente un décor en arête de poisson (opus spicatum). D’une superficie de 2,5 x 4 m, dont un tiers est présenté dans le musée, il a été découvert lors des fouilles de la domus PC1. Il ornait la salle chaude des petites thermes privées de la grande maison romaine correspondant à l’état 4 de PC1, c’est-à-dire l’état située juste au-dessous des vestiges actuellement visibles.

Les bains sont un des éléments les plus caractéristiques du mode de vie de l’aristocratie romaine. L’élite de la population de Bibracte adopte précocement cet usage. Les grandes maisons du dernier quart du 1er siècle avant notre ère sont toutes équipées de pièces à usage thermal. La pièce chaude était ornée d’un pavement de qualité. Elle devait accueillir une baignoire en plomb. La grande domus PC1, plus tardive, est pourvue d’un système plus complet, comprenant un vestiaire et deux pièces chauffées par hypocauste.

Oppidum de Bibracte, Le Parc aux Chevaux, domus PC1

Fouille de Daniel Paunier, 1990-1991

n° inv. 990.7.4895.1

Dépose et restauration par l’atelier de restauration de mosaïque de Saint-Romain-en-Gal.

Musée de Bibracte
 

Fiche d'identité de la ressource
Datation
2nd moitié du 1er siècle avant notre ère
Lieu de découverte
Bibracte, Le Parc aux Chevaux PC1
Matériaux
Terre cuite architecturale
Catégorie
Edifice
A retenir

Ce sol en briquettes de terre cuite présente un décor en arête de poisson (opus spicatum). D’une superficie de 2,5 x 4 m, dont un tiers est présenté dans le musée, il a été découvert lors des fouilles de la domus PC1. Il ornait la salle chaude des petites thermes privées de la grande maison romaine correspondant à l’état 4 de PC1, c’est-à-dire l’état située juste au-dessous des vestiges actuellement visibles.

2nd moitié du 1er siècle avant notre ère.