Retour
Perle de verre
Photographie
Lien vers votre sélection
Copiez-collez ce lien et envoyez-le par mail
Date de création
2007
Auteurs
Bibracte Antoine Maillier
Licence
CC-BY-NC-ND-4.0

Aucun atelier de verrier n’a été identifié sur l’oppidum. Pourtant, il n’est pas impossible que les perles, anneaux et bracelets en pâte de verre mis au jour à Bibracte aient été façonnés localement à partir de lingots de verre importé de Méditerranée orientale. Les couleurs, souvent très intenses, sont issues d’oxydes ou de sels métalliques. Le cobalt permet ainsi d’obtenir des bleus variés et très appréciés, comme celui de cette bague qui est rehaussé d’ocelles blanches et jaunes. (diam. 1 cm ; haut. 0,5 cm).

Oppidum de Bibracte, La Fontaine Saint-Pierre

Fouille d’Hervé Richard, 1988

n° inv. 988.8.8.1

Musée de Bibracte

Fiche d'identité de la ressource
Datation
2e - 1er siècles avant notre ère
Lieu de découverte
Bibracte, La Fontaine Saint-Pierre
Matériaux
Verre ou émail
Catégorie
Parure
A retenir

Aucun atelier de verrier n’a été identifié sur l’oppidum. Pourtant, il n’est pas impossible que les perles, anneaux et bracelets en pâte de verre mis au jour à Bibracte aient été façonnés localement à partir de lingots de verre importé de Méditerranée orientale. Les couleurs, souvent très intenses, sont issues d’oxydes ou de sels métalliques. Le cobalt permet ainsi d’obtenir des bleus variés et très appréciés, comme celui de cette bague qui est rehaussé d’ocelles blanches et jaunes. (diam. 1 cm ; haut. 0,5 cm).

2e - 1er siècles avant notre ère.