Retour
Racloir
Photographie
Lien vers votre sélection
Copiez-collez ce lien et envoyez-le par mail
Date de création
2013
Auteurs
Bibracte Antoine Maillier
Licence
CC-BY-NC-ND-4.0
Domaines d'activité
Chantiers de fouille,Objets archéologiques
Thèmes
Artisanat et industrie

Cet outil en fer témoigne d’une activité de production du cuir à Bibracte. Les peaux sont d’abord lavées pour les ramollir puis écharnées, c’est-à-dire débarrassées des chairs qui y adhèrent, avec des outils tels que ce racloir. Son tranchant recourbé permet de recueillir les graisses et chairs par grattage sans risquer de les abimer. L’étape suivante est le tannage qui utilise des matières végétales ou minérales afin de resserrer les pores des peaux et les assouplir. (L. 15 cm ; larg. 7,7 cm ; ép. 0,3 cm).

Oppidum de Bibracte, La Pâture du Couvent

Fouille de Sabine Rieckhoff, 2003

n° inv. 2003.9.8730.1

Musée de Bibracte

Fiche d'identité de la ressource
Datation
1er siècle avant notre ère
Lieu de découverte
Bibracte, La Pâture du Couvent
Matériaux
Fer
Catégorie
Outil
A retenir

Cet outil en fer témoigne d’une activité de production du cuir à Bibracte. Les peaux sont d’abord lavées pour les ramollir puis écharnées, c’est-à-dire débarrassées des chairs qui y adhèrent, avec des outils tels que ce racloir. Son tranchant recourbé permet de recueillir les graisses et chairs par grattage sans risquer de les abimer. L’étape suivante est le tannage qui utilise des matières végétales ou minérales afin de resserrer les pores des peaux et les assouplir. (L. 15 cm ; larg. 7,7 cm ; ép. 0,3 cm).

1er siècle avant notre ère.