Retour
Roue
Photographie
Lien vers votre sélection
Copiez-collez ce lien et envoyez-le par mail
Date de création
2004
Auteurs
André Yves,(Suisse) Laténium
Licence
CC-BY-NC-ND-4.0
Domaines d'activité
Objets archéologiques
Thèmes
Transport et échanges

Cette roue à dix rais d’apparence si moderne appartenait à un lourd chariot de roulage vieux de plus de deux milleans. Elle est le fruit de plus d’un millénaire d’améliorations. La jante d’une seule pièce en bois de frêne constitue la dernière acquisition en date, tout comme le complément décisif du bandage de fer mis en place à chaud, procédurequi garantit la précontrainte du bois. Cette technique de fabrication n’évoluera plus guère, sauf par l’élaboration d’unejante en plusieurs segments (paradoxalement plus solide) et par la disposition des rais “en parapluie”. Si les Gauloisn’ont pas inventé la roue, en la perfectionnant, ils en ont étendu considérablement l’usage. 

Copie d’un moulage ancien

Original daté vers 200 avant notre ère

La Tène, Marin-Epagnier, canton de Neuchâtel, Suisse

Laténium – Parc et musée archéologique, Hauterive / Neuchatel

Musée de Bibracte

Fiche d'identité de la ressource
Datation
Vers 225 avant notre ère
Lieu de découverte
La Tène (Suisse)
Matériaux
Bois et fer
Catégorie
Element de véhicule
A retenir

Cette roue à dix rais d’apparence si moderne appartenait à un lourd chariot de roulage vieux de plus de deux mille ans. Elle est le fruit de plus d’un millénaire d’améliorations. La jante d’une seule pièce en bois de frêne constitue la dernière acquisition en date, tout comme le complément décisif du bandage de fer mis en place à chaud, procédure qui garantit la précontrainte du bois. Si les Gaulois n’ont pas inventé la roue, en la perfectionnant, ils en ont étendu considérablement l’usage. 

Copie d’un moulage ancien. Original daté vers 200 avant notre ère.