Retour
Évocation du site des Fouetteries
Photographie
Lien vers votre sélection
Copiez-collez ce lien et envoyez-le par mail
Date de création
2011
Auteurs
Bibracte Antoine Maillier
Licence
CC-BY-NC-ND-4.0
Domaines d'activité
Musée et expositions
Thèmes
Artisanat et industrie

Ce site d’extraction et de traitement du minerai de fer a fonctionné pendant une très longue durée, de l’âge du Fer au Haut Moyen-âge, et il est difficile d’identifier les vestiges qui appartiennent à une période en particulier. La faible évolution de la technologie employée permet néanmoins de restituer la chaîne opératoire de la fin de l’âge du Fer. Le minerai qui affleure près de la surface est collecté dans des excavations peu profondes. Les bas fourneaux sont à proximité, tout comme les charbonnières qui alimentent les fours en combustibles mais qui n’ont pas laissé de vestiges. La réduction produit d’énormes masses de scories. Leur accumulation forme des amas, les ferriers, qui restent bien visibles deux milles ans plus tard.

Les Fouetteries, Les Clérimois, Yonne

Fouille de Christophe Dunikowski et Sandra Cabboi, 1990-1991

Maquette de Stéphane Rogge, 2011

Musée de Bibracte

Fiche d'identité de la ressource
Datation
Age du Fer - haut Moyen-Age
Lieu de découverte
Les Clérimois (Yonne)
Matériaux
Fer
Catégorie
Acquisition de ressources naturelles
A retenir

Ce site d’extraction et de traitement du minerai de fer a fonctionné de l’âge du Fer jusqu'au Haut Moyen-âge et il est difficile d’identifier les vestiges qui appartiennent à une période en particulier. La faible évolution de la technologie employée permet néanmoins de restituer la chaîne opératoire de la fin de l’âge du Fer. Le minerai qui affleure près de la surface est collecté dans des excavations peu profondes. Les bas fourneaux sont à proximité, tout comme les charbonnières qui alimentent les fours en combustibles.