Retour
Tête sculptée
Photographie
Lien vers votre sélection
Copiez-collez ce lien et envoyez-le par mail
Date de création
2010
Auteurs
Bibracte Antoine Maillier
Licence
CC-BY-NC-ND-4.0
Domaines d'activité
Chantiers de fouille,Objets archéologiques
Thèmes
Cultes et pratiques funéraires

Cette tête aux traits usés par le temps est la seule figuration humaine que nous aient laissé les habitants de Bibracte, si l’on exclut les images monétaires. Elle dénote des traits communs à toutes les représentations que l’on retrouve dans l’aire desoppida : seuls sont figurés les éléments principaux, nécessaires à l’identification d’un visage. L’économie du façonnage de la pierre, du lamprophyre, résulte de la volonté délibérée de ne pas trop dégager le visage de la matière brute. (H. 19,3 cm; l. 16,5 cm; ép. 13,5 cm).

Oppidum de Bibracte, La Pâture du Couvent

Découverte fortuite de Bernard Duquy-Nicoud, 1994

n°inv. 994.2.401.1

Musée de Bibracte

Fiche d'identité de la ressource
Datation
2e - 1er siècles avant notre ère
Lieu de découverte
Bibracte, La Pâture du Couvent
Matériaux
Granit, rhyolite ou autre roche magmatique
Catégorie
Iconographie
A retenir

Cette tête aux traits usés par le temps est la seule figuration humaine que nous aient laissé les habitants de Bibracte, si l’on exclut les images monétaires. Elle dénote des traits communs à toutes les représentations que l’on retrouve dans l’aire desoppida : seuls sont figurés les éléments principaux, nécessaires à l’identification d’un visage. L’économie du façonnage de la pierre, du lamprophyre, résulte de la volonté délibérée de ne pas trop dégager le visage de la matière brute. (H. 19,3 cm; l. 16,5 cm; ép. 13,5 cm).

2e - 1er siècles avant notre ère.