Un Grand site de France

Lien vers votre sélection
Copiez-collez ce lien et envoyez-le par mail

Un label exigeant

Bibracte-Mont Beuvray a obtenu en 2008 le label « Grand Site de France ». Sélectif et exigeant, il est délivré par le ministère en charge de l'Ecologie au gestionnaire d'un site remarquable, protégé par son classement au titre de la loi du 2 mai 1930. Il reconnaît sa grande valeur patrimoniale, la qualité de son entretien et l’intérêt du projet de préservation, de gestion et de mise en valeur.

UN GRAND SITE DE FRANCE

Préserver et entretenir la forêt majestueuse du mont Beuvray et les paysages qui en font la beauté, confrontés chaque année avec plus de vigueur aux évolutions imposées par le changement climatique, étudier et mettre en valeur un patrimoine archéologique deux fois millénaire et emblématique d’une page décisive de l’histoire européenne, accueillir un public nombreux et varié en quête d’expérience culturelle ou du plaisir simple d’une escapade en pleine nature, participer à la vie d’un territoire confronté aux problématiques économiques et sociales de la ruralité du XXIe siècle, tels sont les défis qui se posent au quotidien à l’établissement public en charge de la gestion de Bibracte.

Des défis qu’il tente de relever en pratiquant jour après jour les principes de la gestion intégrée, au sein d’une stratégie saluée par l’attribution, en 2007, du label Grand Site de France, par le ministère en charge de l’environnement. Attribué à 21 sites du territoire national depuis sa création en 2004, ce label exigeant est remis en cause tous les 6 ans, imposant aux structures de gestion de refonder régulièrement leurs axes de travail pour garantir la réponse la plus adéquate aux enjeux du moment.

Aujourd’hui, la démarche de Grand Site de France implique les douze communes rurales du Parc naturel régional du Morvan qui enserrent les trois principaux sommets du Morvan : Haut-Folin (901 m), Préneley (855 m), Beuvray (821 m).

 

Depuis 2021, BIBRACTE participe au programme européen de recherche-action INCULTUM consacré au développement du tourisme culturel durable en zones rurales, afin de proposer une nouvelle offre de visite sur le territoire du Grand site de France.

INCULTUM (INnovative CULtural ToUrisM in European peripheries) est porté par l’université de Grenade et réunit un consortium d’acteurs académiques et de praticiens issus de neuf pays européens pour expérimenter, au moyen d’actions pilotes, de nouvelles formes de tourisme culturel se fondant sur une implication forte des acteurs locaux dans les régions rurales “périphériques”, encore peu soumises à la pression touristique mais fortement dépendantes de l’économie présentielle.

Le programme se déroule sur 36 mois, jusqu’au printemps 2024, et bénéficie d’une dotation de Horizon 2020, le programme de recherche et d'innovation de l'Union européenne. En tant que représentant du projet-pilote français, BIBRACTE se voit confier la tâche d’expérimenter, en collaboration avec ses partenaires, le développement d’une offre de visite sur le territoire du Grand Site de France en s’appuyant sur les éléments patrimoniaux qui suscitent le plus d’attachement des habitants, notamment le réseau des chemins ruraux. Plus d’informations sur le site Internet d’INCULTUM (en anglais) : https://incultum.eu

 

Consulter la page Grand site de France Bibracte-Mont Beuvray sur le site internet du Parc naturel régional du Morvan.

Analyse des chemins ruraux du Grand site de France Bibracte-Mont Beuvray par le Parc naturel régional du Morvan.

Une équipe renforcée

Début 2021, l'équipe Grand Site de France de Bibracte - Mont-Beuvray s’est renforcée avec l’arrivée de quatre nouveaux co-équipiers.

Sophie Mobillion, chargée de mission GSF, Matei Gheorghiu, chargé de recherche Innovation territoriale, et Flore Coppin, chargée de mission Patrimoine et Tourisme sont tous trois employés par Bibracte. Nicolas Barral, chargé de développement culturel de l’association nouvellement créée CHEMINS, anime quant à lui le volet culturel de la démarche Grand Site de France.

Le sociologue Matei Gheorghiu occupe un poste de chargé de recherche Innovation territoriale et partage son temps entre le suivi de la démarche Grand Site de France, en renforçant les actions de suivi scientifique menées depuis 2013 par Caroline Darroux, et le suivi des initiatives de type tiers-lieu au niveau national.

Les missions principales de Sophie Mobillon sont l’animation et le secrétariat du comité technique du Grand Site de France, en concertation avec ses membres, l’animation de la concertation avec les acteurs du territoire et les partenaires, la mise en œuvre et le suivi des actions proposées par les groupes de travail et la conduite de l’ingénierie financière des actions.

Flore Coppin a pour mission principale de coordonner un projet-pilote de mise en valeur du patrimoine des douze communes du Grand Site de France, et en particulier du réseau des chemins ruraux, en vue de renforcer l’offre proposée aux visiteurs de Bibracte et d’irriguer de façon diffuse et contrôlée l’activité touristique du territoire.

Ce projet-pilote se déroule dans le cadre du programme de recherche-action INCULTUM consacré au développement du tourisme culturel en zones rurales et financé par Horizon 2020, le programme de recherche et d'innovation de l'Union européenne. 

Nicolas Barral, quant à lui, exerce ses fonctions en tant que chargé de développement culturel au sein de l’association CHEMINS. Son rôle consiste à consolider l’engagement d’acteurs culturels et scientifiques au bénéfice d’une dynamique de territoire qui soutient les énergies locales et les initiatives émergentes.

 

Télécharger la lettre d'information Bibracte-Mont Beuvray Grand Site de France - Mai 2021